La naissance


La naissance, moment ô combien important et pourtant si peu pris en considération dans la compréhension de certains moments de notre vie.


Déjà dans le ventre de notre maman, notre inconscient enregistre les émotions, les sensations, les douleurs et les joies qui émanent de notre environnement. Il les fait siennes et feront ainsi partie de son vécu alors même que l’enfant n’est pas encore né.

Ainsi, souvent, lorsque j’interroge une personne qui vient en consultation de kinésiologie pour une problématique liée au stress, elle me dit que sa maman, ou son papa, était, pour différentes raisons, très angoissée pendant la grossesse. Là n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de l’impact de cette période sur notre inconscient.

De la même manière, dans un fratrie, chaque membre a un caractère différent alors que bien souvent l'éducation reçue ou le mode de vie sont similaires. Au-delà de la génétique, ne pourrions-nous pas supposer que les grossesses n'ayant probablement pas été vécues de la même manière d'un enfant à l'autre, l'inconscient de ces derniers n'a pas enregistré les mêmes émotions et ressentis impactant ainsi différemment les bébés encore dans le ventre de leur maman?

Ce qui est certain, c'est que chaque cas est unique. Nous ne pourrons jamais prévoir quelles seront les répercussions sur l'enfant de telle ou telle situation vécue. Une maman dépressive pendant la grossesse pourra autant donner naissance à un enfant qui sera souvent triste ou, au contraire, un enfant combattant et plein de vie pour, inconsciemment, ne pas ressentir à nouveau ces émotions négatives enregistrées pendant son développement intra-utérin.


Tout comme les 9 mois de grossesse, l’accouchement, ce passage entre le monde ultra protégé du ventre de sa maman et un monde fait d’inconnus dans lequel nous pouvons nous sentir vulnérable, est considéré en kinésiologie comme une étape tout aussi marquante pour l’être que nous sommes amené à devenir.

Ainsi, de la même manière que nous avons qu'une fois l'opportunité de faire une bonne première impression à une nouvelle personne que l'on rencontre, le monde dans lequel nous allons vivre n'a qu'une occasion de nous faire un accueil chaleureux.

Votre venue au monde a-t-elle été rapide ou au contraire a-t-elle pris plusieurs heures ? Êtes-vous nés par voie basse ou par césarienne ? Avez-vous eu besoin d'aide pour venir au monde? Avec Forceps ? Ventouses ? Avez-vous été séparé de votre maman à la naissance ?

Chaque être étant différent, il faudra prendre ces éléments au cas par cas pour mesurer l'impact que cela a pu avoir.


En kinésiologie, la grossesse et l’accouchement sont donc très souvent riches d’informations pour comprendre certains aspects de la vie de la personne qui vient en consultation.

C’est pourquoi, dans la mesure du possible, je vous encourage à demander à vos parents les conditions de votre venue au monde.


Pour aller plus loin, je vous conseille le livre de Lise Bartoli « Dis-moi comment tu es né, je te dirai qui tu es ».


Florian



Crédit photo: N. Lavrinenko