Tout est énergie



Les arbres qui nous entourent, les murs de nos maisons, les bijoux que nous portons, les objets auxquels nous tenons, tout émet une énergie.

N’êtes-vous jamais rentré dans une pièce où vous vous êtes immédiatement senti mal sans aucune explication logique ? Ou bien avoir tenu entre vos mains un objet qui, à son simple contact, semble immédiatement vous apaiser?


Une multitude d’ouvrages ont abordé le vaste sujet des énergies et des ondes parmi lesquels l’un des plus connu, « Le message de l’eau » d’Emoto Masaru. Ce japonais a étudié l’impact de l'énergie émise par une pensée sur l’eau au travers de l’observation au microscope de la forme des flocons de neige.

En effet, tout est énergie…. y compris nos paroles. Ainsi, Emoto Masaru a démontré que l’eau réagissait différemment en fonction de son exposition à des ondes bienveillantes ou non.

Ainsi, les flocons de neige auxquels etait dit des mots tels que « amour », « gratitude », « beauté »… prenaient une forme d’une grande beauté avec beaucoup de détails et de complexité graphique.

A l’inverse, les flocons exposés à des mots malveillants tels « laideur », « horreur », « mauvais » prenaient des formes peu attrayantes, sans aucune symétrie (vous pouvez voir les photos de ses recherches dans son livre).


Voici un extrait du livre d'Emoto Masaru:


"Si vous avez participé avec plaisir à un sport ou toute autre activité, l'eau, même celle du robinet, aura un goût délicieux et rafraîchissant. En d'autres termes, c'est ce qui se passe à l'intérieur de vous qui est essentiel.
Je suis conscient d'avoir l'air de dire que tout est une question d'état d'esprit mais ce que j'essaie en réalité d'exprimer c'est que, lorsque vous buvez de l'eau avec un sens de gratitude, l'eau elle-même sera physiquement différente que lorsque vous buvez la même eau l'âme encombrée de sentiments sombres.
Nos émotions et nos sentiments ont un effet qui se répercute sur le monde, d'un instant à l'autre. En exprimant tout haut des mots et des images qui témoignent de créativité, vous allez alors contribuer à la création d'un monde qui sera beau."


Un type d’expérience similaire peut être tenté par chacun d’entre nous chez soi en prenant un contenant A et un contenant B remplis chacun de riz cuit. Sur le contenant A, écrivez des mots positifs tels que ceux proposés plus haut et des mots négatifs sur le contenant B.

Observez l’évolution du riz et vous devriez constater les jours suivants que celui contenu dans le récipient A « vieillit » beaucoup mieux que celui du récipient B (vous vous serez bien évidemment assuré que les deux contenant sont dans des conditions de conservation parfaitement identiques).

Ces deux contenant ont ainsi "mémorisé" des vibrations positives ou négatives et les énergies qu'ils renverront en retour seront similaires à celles reçues.

C'est la raison pour laquelle certains objets ou certains lieux vous mettent mal à l'aise. Par le passé, ils ont probablement subi des énergies négatives et les renvoient maintenant en retour.


Mais si nos pensées ont un impact sur ce qui nous entoure, notamment les molécules d’eau, est-ce que ces mêmes pensées peuvent avoir une quelconque influence sur notre corps, qui est composé à 60% d'eau, et par conséquence sur notre état de santé ?


C’est ce que Lynne McTaggart a tenté de démontrer dans son livre « Le pouvoir du 8 ».

Pour cela, elle a mené des centaines d’expériences consistant à former des groupes de personnes dont l’objectif était de focaliser leurs pensées sur la guérison d’une personne cible. Ils devaient lui envoyer des pensées positives.

Les résultats exposés dans son livre sont plus qu’encourageants. En effet, si des guérisons totales n’ont pas été observées à chaque fois, de nettes améliorations ont été rapportées par les personnes cibles.

En l'occurence, peu importait que les participants soient physiquement réunis ou bien à des milliers de kilomètres de distance. Ce paramètre là n'avait, semble t-il, pas, ou très peu, d'impact sur les résultats.

Pourquoi a t-elle alors intitulé ses recherches "le pouvoir du 8"? Si la distance n'a pas d'impact significatif sur l'atteinte de l'objectif fixé, le nombre de participants, c'est-à-dire l'ensemble des personnes qui, au même moment, émettent des pensées positives, semble quant à lui, important. Des résultats significatifs peuvent être observés à partir de l'effet des pensées émises par un groupe de huit individus.


Emoto Masaru et Lynne McTaggart ont, avec beaucoup d’autres, ouvert une porte pour tenter de démontrer que chaque pensée que nous émettons émet une onde qui se matérialise d'une façon ou d'une autre.


Dans ce cas, si nos pensées impactent des corps physiques, pourquoi ne pourraient-elles pas agirent sur nos vies d’une manière générale ?

Essayons au quotidien d'avoir des pensées positives afin d'émettre des ondes qui attirent en retour le positif dans nos vies.


« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde » disait Boudha