Les réservoirs d'amour



Le bonheur est une question d'équilibre. Il ne suffit pas d'être heureux dans un seul domaine de sa vie pour être parfaitement épanoui mais au contraire savoir travailler son bien-être sous plusieurs aspects.

Ainsi, selon John Gray*, pour être pleinement heureux dans la vie, nous devons remplir nos 10 réservoirs d’amour (extrait du livre « Comment obtenir ce que nous désirons »)



Réservoir 1: L’amour et le soutien de Dieu (ou de la vie selon nos croyances). Si nous en manquons, la vie devient une lutte permanente, ce qui nous épuise. Pour remplir ce réservoir, nous devons avoir la conviction que la vie nous soutien et avoir confiance en l’avenir. Cela sous-entends une forme de lâcher-prise, d'avoir la certitude que tout ira bien et de garder en tête que tout change, tout évolue et donc tout s'arrange ou s'apaise avec le temps. Rappelons la citation de Bouddha "Il n'existe rien de constant si ce n'est la changement".


Réservoir 2: Lamour et le soutien de nos parents. Nos parents sont le socle de notre vie, nos fondations. Ils sont notre phare que nous gardons toujours en vue, consciemment ou non, en période de tempête. Lorsque nos parents ne sont pas présents pour assurer nos arrières, c'est-à-dire le soutien qu'ils peuvent nous apporter, alors cela peut entraîner en nous un sentiment de doute et la peur de prendre des décisions dans la vie. Dans ce cas, il sera nécessaire de travailler la confiance en soi pour contrebalancer ce manque. Heureusement, arrivé à un certain âge, nous ne dépendons plus de nos parents et nous sommes en capacité de trouver ce soutien ailleurs ou de nous le procurer seul.


Réservoir 3: La vie est faite d'expériences pour nous faire grandir, nous faire évoluer. Pour faire face à ces périodes d'apprentissage, nous avons besoin d'énergie, d'une force mentale. Ainsi, lorsque nous avons une existence trop sérieuse, sans amusement, nous manquons d’énergie dans ce réservoir. Pour y remédier, il est nécessaire de profiter des plaisirs simples de la vie, s’amuser.


Réservoir 4: L’amour reçu de ses pairs. Nous sommes des êtres humains et avons tous besoin de reconnaissance, d'amour et de se sentir intégré à un groupe afin de trouver notre place dans la société. Ce réservoir sera rempli si nous arrivons à développer un lien avec des personnes qui partagent un centre d’intérêt commun avec nous, une passion, un travail... Pour cela, nous pouvons par-exemple nous inscrire dans un club de loisir ou de sport.


Réservoir 5: L’amour de soi. Voila sans doute l'un des réservoirs d'amour le plus important. En effet, comment être heureux, avancer dans la vie si nous nous aimons pas ? L'amour doit venir de l'extérieur mais également, et surtout, de l'intérieur de notre être. Cela passe par la fierté de qui nous sommes, du chemin que nous avons parcouru et reconnaître l'ensemble des qualités qui font qui nous sommes.

Si l'amour que nous nous portons n'est pas très développé, il est nécessaire de (re)devenir notre première priorité, prendre notre vie en main, faire le bilan de ce que nous avons accompli jusqu'à présent et prendre le temps d'en ressentir de la fierté. La seconde étape consistera à nous demander ce que nous voulons vraiment et mettre tout en œuvre pour y parvenir.


Réservoir 6: Si possible, nous devons faire en sorte de partager notre vie avec quelqu’un car cela nous permet de nous sentir important pour une personne, voire indispensable à son bonheur. En quelque sorte, il s’agit d’un rapport de dépendance mutuelle, où nous comptons sur une personne et où celle-ci compte sur nous. Lorsque nous ne parvenons pas à rencontrer un ou une partenaire, ou bien quand notre couple bat de l'aile, c'est bien souvent que nous nos autres réservoirs d'amour ne sont pas suffisamment rempli. Il sera donc nécessaire de déterminer lequel est en déséquilibre afin d'y travailler dessus.


Réservoir 7: L’amour donné à un être qui a besoin de nous pour vivre. Être responsable d’autrui constitue une exigence essentielle de l’âme. Cela peut être s’occuper de ses enfants par-exemple, leur montrer le chemin pour avancer sereinement dans la vie. Ce rapport de dépendance "saine" peut également se trouver auprès d'un animal de compagnie ou même simplement de plantes dont nous devons nous occuper. En effet, que ce soit un chien ou une plante, ils auront besoin de nous pour vivre, leur donner à manger ou les arroser. Nous nous sentirons chargé d'une mission auprès d'eux et donc cela nous donner une certaine importance.


Réservoir 8: Redonner de notre amour et de notre temps à notre collectivité (par-exemple, faire du bénévolat). Cette étape de vie arrive souvent lorsque la personne est en retraite, c'est-à-dire lorsqu'elle est prête à rendre à son prochain tout l'amour accumulé pendant son existence et partager son expérience de vie.


Réservoir 9: Le neuvième réservoir est une extension du huitième. A ce stade, nous avons besoin d’élargir notre horizon, de partager avec des personnes d’origine et de traditions différentes, se sentir utile à une plus large échelle.


Réservoir 10: Il correspond à la gratitude que nous avons envers la vie. C’est le moment de se tourner davantage vers la spiritualité et s’éloigner du côté matériel de la l'existence.


Je vous invite à faire un état des lieux de ces dix réservoirs. A quel niveau sont-ils remplis pour vous ? Il y en a t-il à travailler ? Prenez le temps de ce petit bilan avant de mettre en place les éventuelles actions nécessaires pour recevoir encore davantage d'amour dans votre vie.



" L'amour de soi passe chez tout le monde avant l'amour du prochain "

Euripide





* John Gray, écrivain américain, est notamment l'auteur du livre "Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus".